Sélectionner une page

Le recueil de nouvelles en livre… ou en e-book

Jeanne LONI

 

Jeanne Loni est née il y a quarante ans, par une nuit d’été. Bénéficiant d’un climat tempéré et de pluies régulières, elle a poussé tranquillement dans sa petite ville jusqu’à ses 17 ans. Puis, impatiente de découvertes, elle est partie à la conquête du monde, et cela l’a bien occupée. Elle a même trouvé un métier sérieux. Tant et si bien qu’elle n’a bientôt plus eu le temps d’écrire les lettres fleuves qui inondaient ses amis dans les premiers temps de ses pérégrinations. Elle s’est résignée à n’écrire plus que rapports, articles et autres messages internet, il paraît qu’on appelle ça « grandir ». Mais un jour, le destin, qui avait pris pour l’occasion la forme d’un mari charmant, et oui, cela existe,  lui a fait une offre : une petite parenthèse, ailleurs, loin, très loin de sa vie trépidante. Cela donnait le vertige, mais joueuse, elle n’a pas hésité. Bien lui en a pris car elle a retrouvé un plaisir trop longtemps oublié : écrire.

J’ai cité les noms des personnages suivants :
Sarah Bernhard
Frédéric Chopin
Jim Morrison

 Marie 1873 – 1900

 

Extrait

 

Bonjour, je m’appelle Marie. Non, ne cherchez pas à me reconnaître, vous n’y arriverez pas, je ne suis pas célèbre, je n’ai même pas mon portrait sur ma tombe. Je suis simplement enterrée dans le caveau familial, mes parents aussi. Pas mes sœurs, elles sont avec leur mari, ni mon frère Auguste, le malheureux est mort des fièvres quelque part en Indochine, il voulait faire fortune aux colonies, il doit être encore là-bas. Il y a aussi le bébé, Pierre,  qui est mort à 6 mois, vous l’entendez sûrement pleurer quand vous passez près de nous, le pauvre, il n’a pas eu le temps d’apprendre à parler, ni à marcher, il est coincé avec ma mère qui se console éternellement d’avoir perdu à jamais son préféré, Auguste, en dorlotant Pierre, son premier né,  comme elle n’a pas eu le temps de le faire de son vivant.

Moi, je suis la quatrième. Après Pierre, il y a eu Blanche, Louise, puis moi.

 

 

© Nouvelles Magazine
Visit Us On TwitterVisit Us On FacebookVisit Us On Google Plus