Sélectionner une page

Le recueil NOUVELLES ÉMOTION en livre et en e-book

Maëlle LEVACHER

Docteur en littérature française du 18e siècle, Maëlle Levacher enseigne à Lille dans une école d’ingénieurs.

Elle est l’auteur d’un ouvrage critique sur l’Histoire naturelle de Buffon (Classiques Garnier, 2011), d’une nouvelle intitulée « Surpris », publiée aux Éditions de l’Abat-jour, de textes montés par la Cie des Chemins de verre (spectacles en musique), et elle contribue en tant que rédactrice et correctrice au magazine de photojournalisme Leopolis.

Maëlle nous livre ici une nouvelle dont le sujet est le livre lui-même, le livre, objet mortel, qui vit et périt, mais que nous pouvons sauver…

Cadavre exquis

Extrait

 

Alphonse se faufilait entre les badauds alentis, qui s’arrêtaient sans cesse pour rien, et sans égard pour les chineurs alertes. Non, non, il ne voyait rien, rien là, rien ici, vraiment rien cette fois. Un bruit sourd le mit soudain en arrêt et suspendit jusqu’à sa respiration. Il savait ce que c’était, s’obligea à inspirer profondément et se retourna pour le voir en face. Un livre mort. Un livre vivant a sa manière de faire clap quand on le jette sur la table basse ou sur le lit, mais celui-ci était tombé comme un corps, écrasé de l’intérieur par sa propre fin. C’est rare, les livres morts. Et c’est terrible. Quelque malédiction avait donné à Alphonse l’oreille pour entendre ce que personne n’entend : l’acte de décès d’un bouquin.

Retrouvez la nouvelle de Maëlle dans le recueil NOUVELLES ÉMOTIONS

© Nouvelles Magazine
Visit Us On TwitterVisit Us On FacebookVisit Us On Google Plus