Sélectionner une page

Le recueil de nouvelles en livre… ou en e-book

Marie-Thérèse Chatard

 

Je m’appelle Marie-Thérèse. C’est un prénom  que je n’ai  pas toujours aimé. Ne l’utilisent que ceux qui ne me connaissent pas et ceux qui doivent ou veulent mettre une certaine distance. Pour les autres, je suis Thésou, tout simplement et pour les jeunes enfants, Zou ! C’est plus court.

Mon nom de jeune fille, LAFOND, s’est conjugué avec l’usuel, le marital CHATARD, qui vient de chat (ça tombe bien, je les adore) ou de châtaignier. Allez savoir ! J’ai la couleur de la châtaigne et, comme elle, quelques rondeurs et le caractère un peu sauvage de mon terroir : le Limousin. D’ailleurs, je dis parfois que je suis  une « limousine-pure-race » pour rendre hommage aux douces vaches de cette région si mal connue.

De ma vie ! peu ou beaucoup à dire, je ne sais pas. Je suis une rêveuse impénitente, qui ne voit pas le monde tel qu’il est. Par trop idéaliste, je le rêve autrement. Les animaux, les insectes, les arbres, les plantes et les objets de toutes sortes me parlent, alors, je les écoute. Ils me racontent des histoires si semblables aux nôtres, que je m’empresse d’en faire le récit.

Toute petite, alors que je ne savais pas encore lire et écrire, tout juste à former quelques lettres, « j’écrivais ». J’écrivais des mots flamboyants mais qui n’avaient aucuns sens à mon grand regret.

Cette envie d’écrire m’a poursuivie jusqu’à maintenant. L’écriture est devenue une compagne, parfois exigeante, parfois trop indulgente si bien que je l’ai souvent malmenée, ignorée même  pendant quelques années (les turbulences de la vie passant par là), mais toujours elle me rattrape.  Aujourd’hui, plus que jamais, elle rythme ma vie, puisque j’écris de plus en plus et fait écrire tout autant dans un atelier d’écriture que j’ai créé à Suresnes il y a trois ans. Nous filons donc, comme mes pies du Père-Lachaise, un parfait amour pour la vie et ses remous.

 

Personnage correspondant à Pie Lazuli avant usurpation………….. Sarah BERNHARDT

 

Personnage correspondant à Pie Voine avant usurpation…………… Alfred de MUSSET

 

Œuvre commune aux deux artistes……………………………………….. LORENZACCIO

 

LORENZACCIO, œuvre romantique écrite par Alfred de MUSSET, fut joué et interprété  brillamment par Sarah BERNHARDT en 1896, au théâtre de la Renaissance à Paris.

Des esprits facétieux

Extrait

 

Au début, elle était seule. J’ai donc attendu un moment puisqu’elles vont toujours par deux, mais c’est une bonne dizaine que j’ai vu, soudain, danser près de moi.

Il m’a fallu du temps pour m’habituer à leurs jacasseries, à leur gaieté. Les pies sont espiègles, drôles, attendrissantes, mais aussi trop commères et trop sentimentales.

Nous nous sommes apprivoisées et comme elles sont familières, elles m’ont accueillie dans leur cercle d’amis. J’ai du pour cela montrer patte blanche et accomplir maints rituels. Mais, je ne le regrette pas, consciente que le monde que je sentais confusément sourdre en ces lieux allait me surprendre et m’instruire au delà de l’imaginable. Très vite elles me renseignèrent. Mes amies pies sont les esprits de certains morts du cimetière du Père Lachaise !

 

 

 

© Nouvelles Magazine
Visit Us On TwitterVisit Us On FacebookVisit Us On Google Plus